Marc Ollivier

Domaine de la Pépière
Domaine de la Pepière-Marc Ollivier-Vinibee
  • Appellations : AOC Muscadet-Sèvre-et-Maine
  • Situation géographique : Maisdon-sur-Sèvre
  • Superficie : 28 Ha
  • Cépages : Melon de bourgogne
  • Vendanges : Manuelles
  • Ajouter ce vigneron à mes favoris
  • Partager ce vigneron
Vallée de la Loire

Aux marches de la Bretagne, le village de Maisdon sur Sèvre abrite le Domaine de la Pépière. Son histoire vigneronne démarre en 1984 lorsque Marc Ollivier, enfant du hameau de la Pépière, crée ce domaine.  La Pépière a pour origine le mot «pépie» signifiant avoir soif. On dit qu’ici, l’eau a toujours été rare. Les différents puits du village ne suffisaient pas à abreuver les habitants et le bétail. D’ailleurs, le puits familial ne donne guère plus de dix litres d’eau par jour en été!… En se promenant au-dessus du village où sont plantées les vignes, on comprend mieux pourquoi le hameau a été baptisé ainsi.

Très tôt, Marc a identifié une cuvée parcellaire «… des vins dans de vieilles barriques avaient des goûts différents,…un simple regard sur une carte géologique et j’ai compris… ». Ainsi est née la cuvée « Clos des Briords » : une parcelle de vieilles vignes sur des sols granitiques. Marc Ollivier a depuis une idée fixe : l’expression du terroir, d’un terroir, des terroirs.

En 2006, il reprend un très beau parcellaire de vigne : Les Gras Moutons, une parcelle au sous-sol de gneiss située sur le haut d’une petite colline au bord de la Maine, balayée continuellement par le vent et sur laquelle le Melon de Bourgogne s’exprime à merveille.

Il se rend compte rapidement que l’expression du terroir est liée à de bonnes pratiques viticoles. Un exemple ? La vendange manuelle n’a pas quitté le domaine depuis sa création. Comme il le dit lui-même :  » les techniques modernes et tout particulièrement les différents produits œnologiques permettent aujourd’hui de changer, corriger et ajuster tel ou tel paramètre. Nous avons fait le choix de ne pas suivre cette voie. La non intervention en cave guide nos choix à la vigne. »

Depuis 2006 les désherbants sont bannis : les sols sont labourés et griffés. L’année suivante c’est tout naturellement que le domaine a choisi la culture biologique. Aux traitements à base de cuivre et de soufre sont couplés des apports  d’ortie, de consoude et de prêle sous forme d’infusion, d’extrait fermenté, de décoction. Des préparations biodynamiques sont pulvérisées pour renforcer la résistance des vignes aux maladies et favoriser la vie microbienne du sol. Ainsi l’intégralité du domaine est certifiée en culture biologique et en cours de certification pour la biodynamie.

Marc vise l’obtention de raisins de parfaite qualité. Pour favoriser l’enrichissement naturel du raisin, il a développé le palissage à 3 fils, augmentant par ce fait la surface foliaire et donc la quantité de sucre dans les baies. Cette technique couplée avec une taille courte évite ainsi la chaptalisation (apport de sucre) en cave.

Les fermentations quant à elles se font naturellement grâce aux levures présentes sur la peau du raisin. Les vins restent sur leurs lies entre 2 et 4 ans. Pendant cet élevage les levures mortes qui constituent les lies se transforment en glycérol et autres composés aromatiques, ce qui apporte au vin une texture plus grasse et des arômes grillés et de fruits confits.

Marc Ollivier au domaine de la Pépière propose décidément un bien bel exemple de ce que le terroir Nantais a à offrir !!

Pour en avoir plus, visitez le site du domaine de la Pépière

Les vins de Marc Ollivier