X FERMER

LIVRAISON OFFERTE 1ERE COMMANDE > 120€ (FRANCE, HORS BOX) CODE "VINIBEE"

Thomas Piquemal
Domaine des Coteaux d'Engraviès

Coteaux d’Engraviès - Thomas Piquemal - Vinibee
  • Appellations : Vin de pays d'Ariège
  • Situation géographique : Vira
  • Superficie : 10.5 Ha
  • Cépages : Cabernet Sauvignon Merlot Syrah
  • Vendanges : Manuelles
  • Ajouter ce vigneron à mes favoris
  • Partager ce vigneron
Sud Ouest

Partez en Voyage en Terroir Inconnu avec Thomas Piquemal au cœur des Coteaux d’Engraviès.

La mention « Coteaux d’Engraviès » existe depuis le XIVe siècle. A cette époque, Philippe Le Bel se fait envoyer des vins de Pamiers, par voie d’eau sur l’Ariège puis la Garonne, à destination de Bordeaux.

Au début du 19ème siècle, des manuscrits évoquent également la qualité de ces vignobles : « Les vignes […] et surtout celles qui sont sur les Coteaux d’Engraviès, de Vira et de Teilhet, donnent des vins plus agréables et plus délicats ; mais les vignobles n’y sont pas considérables. »

«  Tu vois, tes vignes, tu les planteras là! »

Ainsi parlait Aimé, fils du dernier meunier du Douctouyre, le cours d’eau qui descend avec vigueur du massif pré-pyrénéen, le Tabe. Au fil des jours, Philippe Babin, fort du soutien sans faille d’Aimé, et de beaucoup d’autres autour de lui, a mûri, puis forgé son projet : redonner des vignes à ces coteaux, situés à mi-chemin entre Mirepoix, Lavelanet et Pamiers,  puis créer un vignoble qui ferait naître un grand vin pour l’Ariège, les vins des Coteaux d’ Engraviès.

Le Domaine est ainsi créé en 1998 au sein du G.I.E des Vignerons Ariégeois par Claire et Philippe BABIN – c’est l’heue des premières plantations, les vinifications s’effectuent dans le chai du collectif. Depuis son implantation, le vignoble est cultivé SANS pesticide de synthèse ou toute autre molécule chimique (insecticide ou désherbante) néfastes au bon équilibre sol/environnement/plante. La Domaine est officiellement certifié AB depuis 2006.

En 2011, Thomas Piquemal rejoint l’équipe à temps complet afin de prendre en charge les vignes et la cave. Il prend la responsabilité du Domaine en 2014 au sein de la SCEA Domaine des Coteaux d’Engraviès. La construction de nouveaux bâtiments est entreprise en 2016 pour regrouper toutes les activités du domaine (vignoble, cave de vinification et d’élevage, bureaux ) sur un seul et même site, à Vira.

Les Coteaux d’Engraviès, un terroir d’exception situé au carrefour de trois influences climatiques.

Le Domaine a une superficie d’un peu plus de 10 hectares, plantés de Syrah (6,5 ha), de Merlot (2,5 ha) et de Cabernet sauvignon (1,5 ha). La sélection des plants jusqu’à aujourd’hui clonale va être réorientée vers de la sélection massale.

Le terroir peut se décomposer en trois zones :

Les terrasses  avec des sols de poudingues, argilo-calcaires, étagées de 350 à 450 mètres d’altitude, avec de forts dévers et des sols très maigres et superficiels. C’est le terroir de prédilection de la Syrah et du Merlot dans un style aérien et racé.

Les bas de côteau, avec des sols de poudingues, argilo-calcaires, à 350 mètres d’altitude, avec un sol profond et plus humide. On y retrouve majoritairement du Cabernet Sauvignon qui y puise complexité aromatique et sa longueur en bouche…

Les Côteaux argilo-calcaire de 350 à 400 mètres d’altitude ont un sol profond à forte teneur en argile. Les parcelles sont encépagées de Merlot et Cabernet Sauvignon. Ce terroir confère à ces cépages traditionnels du Sud-Ouest une structure tannique opulente et un volume en bouche important.

Le climat dominant est méditerranéen (fortes chaleurs, fortes maturités des sucres) avec des précipitations très faibles (500 mm par an soit moins qu’à Montpellier). Le climat montagnard permet une conservation de l’acidité par l’influence de l’altitude et favorise la complexité aromatique grâce à des maturations lentes. De plus les fortes amplitudes thermiques garantissent l’obtention de maturités phénoliques avancées (jusqu’à 24°C de différence entre le jour et la nuit). L’influence montagnarde permet aussi « l’effet de Foëhn » qui protège le vignoble des précipitations en contribuant à une arrière saison
chaude et ensoleillée. Enfin l’influence atlantique, très légère, atténue l’effet de la sécheresse d’été (quelques orages salutaires durant le mois d’août) et évite à la vigne un blocage de maturité par stress hydrique.

Aux Coteaux d’Engraviès, le travail est mené avec passion et en agriculture biologique, à la vigne comme au chai.
Un grand soin est apporté au travail de la vigne et des sols (au cheval de trait) avec pour unique but de favoriser une bonne alimentation de la plante et un équilibre plante/sol/environnement afin d’avoir des sols vivants et des vignes saines, moins sensibles aux maladies.  La situation isolée du Domaine, îlot de 10 hectares de vignes dans une mer de biodiversité, permet de limiter les traitements, et de n’utiliser aucun insecticide, même bio.

Afin de favoriser un état sanitaire excellent, de bonnes maturités et une expression intense du terroir, les rendements ne dépassent pas 25 à 35 hectolitres/hectare. Les vendanges sont manuelles, en caissettes de 20 kg.

Les vinifications sont réalisées dans le même état d’esprit : sans produits œnologiques ajoutés, qu’ils soient naturels ou artificiels, sans aromatisation en bois neuf, sans par collage. Les sulfitages sont cantonnés à des valeurs minimes (1/3 de la dose légale autorisée en AB).

Après éraflage et parfois un léger foulage, les raisins sont mis en cuves en fonction de la parcelle dont ils proviennent et du cépage dont ils sont issus. La macération ( 3 à 4 semaines selon les cépages) et la fermentation alcoolique se font exclusivement avec les levures indigènes, sous contrôle de température.

L’élevage dure de 12 à 18 mois et est effectué en tonneaux ( ayant contenu déjà au moins 2 millésimes, pour limiter l’aromatisation venant du bois), sur lies. La fermentation malolactique se fait naturellement au printemps en barriques, avant un soutirage en mai / juin, une filtration légère et une mise en bouteilles.

Plus qu’un Domaine, c’est un terroir d’exception que vous découvrirez avec les cuvées des Coteaux d’Engraviès !!

Roc des Maillols et Fleur de Cailloux n’attendent plus que vous…

Les vins de Thomas Piquemal