La Caisse des 6 Nouveautés qui Cartonnent

88,90

Melon B

En stock

Roussette

En stock

Vieilles Vignes

En stock

Fleur de Cailloux

En stock

Première Toile

En stock

Cerdon

En stock

La Caisse des 6 Nouveautés qui Cartonnent  !!

Voici la sélection Vinibee des 6 Nouveautés du mois de janvier, 6 pépites bio et naturelles à découvrir de toute urgence !

Au menu de Janvier : un blanc sec (Melon de B) des Coteaux d’Ancenis, une Roussette du Jura, un rouge des Coteaux du Lyonnais, une Syrah des Coteaux d’Engraviès, un Côtes du Rhône, et un pétillant du Bugey ;-)

La Caisse des 6 Nouveautés qui Cartonnent :

  • Melon de B, un vrai coup de cœur signé Benoît Landron au Domaine Landron-ChartierDepuis 2002, Bernard Landron et sa femme Françoise travaillent les vignes du château du Ponceau, à Ligné. Benoît les rejoint au domaine en 2008, en devenant associé en reprenant les  parcelles de vignes du château de Clermont, au Cellier : l’EARL Landron Chartier est née. La surface est passée de 19 à 30 hectares. Aujourd’hui, le vignoble s’étend sur 1/3 de la surface en Muscadet Coteaux de la Loire sur lie (Melon de Bourgogne), 1/3 en Gamay et 1/3 en cépages divers (Malvoisie principalement). L’exploitation est labellisée bio depuis 2013, « un choix pour protéger la planète et notre santé » expliquent les vignerons. Les vignes du Domaine Landron-Chartier sont réparties sur 3 zones : à Ligné au Bas Ponceau (mica schistes), à Oudon (orthogneiss) et à St Gérion avec notamment des Malvoisie de 80 ans. Ici le travail se fait en famille et de concert avec la nature, toujours à la recherche de la vérité du terroir, avec un objectif : produire des vins naturels et sincères. Melon B, un vin de France aux allures de Muscadet, tout en finesse, vif, frais et fruité. Pour reprendre les mots de Benoît, ce vin blanc est un vin léger et facile, sur des notes de fruits citronnés, avec une jolie minéralité en fin de bouche. Un vrai vin de coquillage et une valeur sûre également à l’apéritif !
  • Roussette de Guillaume Lavie, produite en biodynamie sur les bords du parc Régional de Chartreuse. Guillaume s’est installé en mai 2015 à Pontcharra, au Sud de Chambery et à proximité du Parc naturel régional de Chartreuse. L’encépagement est partagé entre les cépages Altesse, Mondeuse et un petit peu de Pinot Noir. Situées à 450 m d’altitude sur un coteau argilo-calcaire face à la Dent du Chat, les vignes bénéficient d’une magnifique exposition Sud-Est. A la vigne le choix du bio et de la biodynamie est une évidence : « Le bio c’est un choix de vie qui implique le respect des sols, des vignes en évitant de pousser la production à outrance par des moyens agressifs. Et la méthode biodynamique à laquelle j’adhère totalement participe de cette volonté. Il faut s’efforcer de donner à la plante les nutriments et compléments nécessaires mais sans la forcer, respecter ses rythmes. Si j’utilise du cuivre pour lutter contre les parasites, je ne vais pas forcer sur les doses et ajouter des préparations naturelles qui contrebalancent l’effet du produit : du purin d’orties, des tisanes ou décoctions de luzerne, de prêle. » L’utilisation de cuivre est fortement limitée : moins de 1 kg par hectare et par an. Les vendanges sont manuelles et les vinifications se font sans intrants en dehors d’une dose homéopathique de soufre minéral volcanique, mais avec un maximum d’attention : « Les sens en éveil, le nez, la couleur, le goût, l’écoute des crépitements, nous surveillons et accompagnons nos vins jusqu’à leur mise en bouteille. Nous souhaitons un vin vivant, libre d’exprimer un terroir, un millésime, des émotions, du partage… ». Cette Roussette vous séduira par sa finesse et sa longueur ! Les vignes sont implantées sur un terroir de calcaire du Jurassique friable dans lequel les racines « plongent » facilement. Après des vendanges manuelles, un pressurage direct et un débourbage à froid, le vin est élevé pendant 11 mois pour un quart en fût (de 5 à 10 vins) et pour trois quarts en cuve résine, sur lie, avec un batonnage unique au printemps. Une bien belle Roussette, toute en finesse, longueur et minéralité – chapeau bas Guillaume !! A déguster à l’apéritif avec une belle planche de fromages ou en accompagnement d’une fondue, d’une raclette, d’une tartiflette ou d’un vacherin du Mont d’Or. Elle fera également merveille avec des plats de gastronomie (par exemple une rognonnade de veau aux chanterelles).
  • Vieilles Vignes est une cuvée produite par Patrice Thollet au Clos de la Petite Gallée. Ce domaine converti à l’Agriculture Biologique et biodynamique il y a une dizaine d’années est situé à Millery, dans l’appellation Coteaux du Lyonnais qui constitue le trait d’union entre les vignobles du Beaujolais au nord et la région viticole de la vallée du Rhône au nord. Au temps de la fondation de Lugdunum, la vigne s’implante dans le Mont d’Or. Au Moyen-Age, à l’initiative des ordres religieux, elle se développe sur les Coteaux du Lyonnais. Ce vignoble s’épanouit pour s’étendre aujourd’hui sur 6 cantons. La spécificité du terroir réside dans la présence de moraines granitiques. Les cépages principaux du domaine sont le Gamay noir pour les vins rouges et le Chardonnay et l’Aligoté pour les blancs. Les sols sont labourés et le cheval de trait mis à contribution « pour le plaisir ». Les vendanges sont réalisées manuellement. Cette cuvée est issue de très Vieilles Vignes du Domaine. La plus ancienne de ces vignes de Gamay noir à jus blanc a été plantée en 1898 ! Un vrai plaisir au nez et en bouche – c’est équilibré, gourmand et cela se glougoute avec facilité et bonheur. A déboucher autour d’un gratin dauphinois accompagné de saucisse de morteau, ou tout simplement quand bon vous chante ! Elevé en foudre de chêne pendant 12 mois, ce vin se conservera facilement 3 à 5 ans en cave.
  • Première toile est une belle découverte dans les Côtes du Rhône. Olivier Trombetta nous livre son 3ème millésime, et c’est une belle réussite. Olivier déborde d’énergie et s’investit dans deux domaines : « Le Cri de l’Araignée » et « Les Grands Enfants », tous deux situés à Sainte-Cécile-Les-Vignes, dans le Vaucluse (84), à proximité d’Orange et de Vaison-la-RomaineResponsable de domaines viticoles depuis plus de 20 ans dans la région, il a repris le domaine « Le Cri de l’Araignée »en 2014  et y cultive 6 hectares de vignes de plus de 40 ans. Mourvèdre, Grenache et Carignan sont les 3 cépages présents sur le Domaine Le Cri de l’Araignée qui n’est pas certifié bio mais aucun désherbant, aucun pesticide ou insecticide n’est utilisé, seulement du cuivre et du soufre à doses très réduites. Olivier cultive le vin nature, libre et vivant, « respectant la santé du vigneron et du consommateur » ! Tous les ingrédients sont réunis pour faire des vins à l’image du nom de domaine : naturels et insolites. Fidèles à ce principe, les vins ne sont ni filtrés ni collés, vinifiés sans intrants, peu ou pas de soufre, pas d’acidification, et une fermentation grâce aux seules levures indigènes. Première Toile, un vin rouge naturel solaire et intense. Cette cuvée est un assemblage de Grenache (60%) et de Mourvèdre (40%). Après des vendanges manuelles, la vinification démarre par une macération de 3 semaines, avant un élevage en cuve. Un léger sulfitage (20mg/litre) est opéré à la mise en bouteilles. De couleur rubis, ce vin a des tanins bien présents mais souples qui laissent place à une bouche pleine et solaire, sur des notes de fruits rouges confiturés, de cacao et de réglisse. Vous pourrez le déguster avec une viande blanche aux épices, des plats créoles, un gibier accompagné d’une sauce aux airelles et même jouer l’accord avec un fondant au chocolat. Un vin naturel du Rhône à boire dans les 3 à 4 ans, en le carafant la veille au soir de préférence.
  • Fleurs de Cailloux sur le terroir d’exception des Coteaux d’Engraviès. Le Domaine a une superficie d’un peu plus de 10 hectares, plantés de Syrah (6,5 ha), de Merlot (2,5 ha) et de Cabernet sauvignon (1,5 ha), sur des parcelles en terrasses et en coteaux, sur des sols argilo-calcaires et de poudingues. Un grand soin est apporté par Thomas Piquemal au travail de la vigne et des sols (au cheval de trait) avec pour unique but de favoriser une bonne alimentation de la plante et un équilibre plante/sol/environnement afin d’avoir des sols vivants et des vignes saines, moins sensibles aux maladies.  La situation isolée du Domaine, îlot de 10 hectares de vignes dans une mer de biodiversité, permet de limiter les traitements, et de n’utiliser aucun insecticide, même bio. Afin de favoriser un état sanitaire excellent, de bonnes maturités et une expression intense du terroir, les rendements ne dépassent pas 25 à 35 hectolitres/hectare. Les vendanges sont manuelles, en caissettes de 20 kg. Les vinifications sont réalisées dans le même état d’esprit : sans produits œnologiques ajoutés, qu’ils soient naturels ou artificiels, sans aromatisation en bois neuf, sans par collage. Les sulfitages sont cantonnés à des valeurs minimes (1/3 de la dose légale autorisée en AB). Après éraflage et parfois un léger foulage, les raisins sont mis en cuves en fonction de la parcelle dont ils proviennent et du cépage dont ils sont issus. La macération ( 3 à 4 semaines selon les cépages) et la fermentation alcoolique se font exclusivement avec les levures indigènes, sous contrôle de température. L’élevage dure de 12 mois et est effectué en tonneaux ( ayant contenu déjà au moins 2 millésimes, pour limiter l’aromatisation venant du bois), sur lies. La fermentation malolactique se fait naturellement au printemps en barriques, avant un soutirage en mai / juin, une filtration légère et une mise en bouteilles. Fleur de Cailloux, un 100% Syrah aux notes épicées et minérales. Cette cuvée est marquée par des arômes épicés, cépage oblige ! La bouche est pleine, avec des notes minérales et conserve une belle fraîcheur. Elle accompagnera à merveille des viandes grillées ou en sauce, ainsi que des plats épicés (un curry de poulet ou un colombo de porc par exemple).
  • Cerdon : un pétillant en AOC Bugey vinifié en méthode ancestrale et certifié Agriculture Biologique, sur un assemblage de Gamay (85% )et de Poulsard (15%). La mousse est fine, crémeuse et dotée d’une couleur intense, le nez est assez marqué sur des notes de fruits rouges à dominante de framboise, de fraise et de cerise. En bouche, ce pétillant naturel rouge offre une belle longueur avec une pointe d’acidité qui vient alléger les sucres résiduels bien présents (maturité importante). En 2018,  les raisins ont été vendangés sous un beau soleil du 05 au 22 septembre. La qualité de la vendange était magnifique mais le rendements ont été réduits suite à un gros orage de grêle le 26 juillet 2018. Sa faible teneur en alcool (8,5°) vous permet aussi la fantaisie d’improviser un « goûter de grandes personnes » avec des petits gâteaux au beurre de Guérande par exemple… En fait, il y a mille façons de boire le Cerdon du domaine Renardat-Fache !

La livraison est offerte avec cette Caisse des 6 Nouveautés qui Cartonnent avec le code promo LIVKDO.

Profitez bien de la Caisse des 6 Nouveautés qui Cartonnent et surtout….. ne lâchez rien ;-)

  • 24
  • 52
  • Ajouter ce coffret à mes favoris
  • Partager ce coffret

Ce coffret est composé des bouteilles suivantes