Vin naturel

Il n’existe pas de législation ni de label officiel « vin nature » ou « vin naturel » mais plutôt un état d’esprit et une philosophie. Deux associations regroupent une partie des vignerons naturels : l’AVN (Association des Vins Naturels) et celle des vins S.A.I.N.S (Sans Aucun Intrant Ni Sulfite ajouté) –elles précisent dans des chartes les engagements des vignerons adhérents.

 

Un vin naturel est nécessairement issu de vignes cultivées en agriculture biologique ou biodynamique, sans recours à des désherbants, pesticides, insecticides et autres produits de synthèse. En complément,  le vigneron s’engage à ne recourir à aucune intervention technique (pasteurisation, osmose, thermovinification,…) de nature à aseptiser le vin ou à en altérer le côté vivant ainsi qu’à n’ajouter aucun produit chimique en dehors du souffre à dose homéopathique. Les doses maximales de SO² total tolérées sont de 30mg/l pour les rouges, 40mg/l pour les blancs. On peut préciser sur ce point qu’il n’existe à proprement parler pas de vin « sans soufre » car la fermentation en produit naturellement (à des doses inférieures à 20mg/l).

Faire un vin naturel est un travail de haute couture qui implique du vigneron implique une attention sans faille à toutes les étapes, depuis le travail de la vigne jusqu’à la mise en bouteille. La ligne directrice consiste à consacrer du temps et de l’attention à un travail long et minutieux des sols et de la vigne, de façon à obtenir des raisins mûrs et sains (ce qui implique des rendements faibles, une vendange manuelle et un tri soigneux des grappes), puis à vinifier patiemment en  laissant œuvrer les levures naturellement présentes sur la peau des raisins et à limiter les manipulations (pompage, filtration,..), dans un état d’esprit visant à accompagner le vin plutôt qu’à en corriger les caractéristiques.

 

Le vins naturel est ainsi produit à l’opposé de la normalisation par des vignerons qui essaient d’être au plus près de la qualité de goût de raisins puisant leur  typicité dans leur terroir.  Les millésimes se suivant et ne se ressemblant pas, cette manière de travailler fait naître des vins à l’identité bien marquée, arborant fièrement leur singularité, à l’image des hommes et des femmes courageux qui ont choisi cette voie.

show blocks helper

Couleurs +

Budgets +

Goûts -

Vignobles -

Occasions -

Accords mets & vins -

Appellations -

Cépages -