Catherine et Pierre Breton
Domaine Breton

Catherine et Pierre Breton-Domaine Breton-Vinibee
  • Appellations : AOP Chinon AOP Bourgueil AOP Vouvray
  • Situation géographique : Restigné
  • Superficie : 6 Ha
  • Cépages : Chenin Cabernet franc
  • Vendanges : Manuelles
  • Ajouter ce vigneron à mes favoris
  • Partager ce vigneron
Vallée de la Loire

Catherine et Pierre Breton sont des artisans du vin depuis plus de vingt ans à Restigné, en Indre et Loire, entre Tours et Saumur.

La famille de Pierre y a toujours été, la vigne est son quotidien depuis des générations. On y fait parler le Cabernet Franc, qu’on appelle ici « breton » comme par hasard… un même cépage pour de multiples expressions.

En 1985, Pierre vinifie sa première cuvée. En 1989, Catherine et Pierre reprennent 6 hectares de Chinon. C’est en 1990 qu’ils convertissent le domaine à la culture biologique et biodynamique.

Ils produisent des vins naturels, biologiques et biodynamiques dans le respect de l’équilibre des sols et de la plante, sur les appellations d’origine contrôlée de Bourgueil (terroir de graviers, calcaires et argilo siliceux), de Chinon (terroir calcaires – tufs) et de Vouvray (sols d’argile à silex).

Les vins sont élaborés à partir des seuls cépages Cabernet franc pour les rouges et Chenin pour les blancs. Pierre ose une vinification et mise en bouteille sans soufre « Nuit d’Ivresse » en 1994 et quelques années plus tard, Catherine vinifie ses premiers Vouvray sous l’étiquette « La Dilettante ». Leur fils Paul vendange avec eux pour la première fois en 2016.

Leurs vignes sont cultivées sans engrais chimique, sans désherbants, selon des rendements limités. Pas de traitement des raisins avec des produits systémiques (qui contaminent toute la plante). La terre est enrichie de composts organiques, labourée et binée. Les raisins sont récoltés à la main, à maturité et en caissettes avec un tri minutieux. La vinification s’effectue sur les levures indigènes uniquement, par macération carbonique ou en vendange égrappée. Les vins sont non filtrés, avec un sulfitage faible ou nul à la mise en bouteille. L’élevage se fait lentement (entre 12 et 18 mois) dans des cuves ou barriques en bois choisies pour adoucir les tanins.

Le savoir-faire de Catherine et Pierre Breton s’exprime pleinement à travers ces pratiques ancestrales de respect du « vivant » dans leurs vins. Et comme ils le disent « prendre le temps de Loire, c’est prendre le temps de boire ».

Les vins de Catherine et Pierre Breton