Philippe Valette
Domaine Philippe Valette

  • Appellations : AOP Pouilly-Fuissé AOP Viré-Clessé AOP Macon Chaintré
  • Situation géographique : Chaintré
  • Superficie : 8.5 Ha
  • Cépages : Chardonnay
  • Vendanges : Manuelles
  • Ajouter ce vigneron à mes favoris
  • Partager ce vigneron
Bourgogne

Le vin est une histoire de famille pour Philippe Valette.

Cela fait plus de 20 ans aujourd’hui que le domaine est en culture biologique. Situées à Chaintré, à cheval entre le Maconnais et le Beaujolais, les 8,5 hectares de vignes sont composés de Chardonnay uniquement. C’est d’abord le grand-père qui, venu de Bresse voisine, sans argent, a appris à faire du vin. Puis il devient métayer. Son fils, donc le père de Philippe, suit la même voie mais ne souhaite plus travailler pour la coopérative.

C’est donc aujourd’hui Philippe Valette qui dirige le domaine. Les sols sont travaillés, la vie microbienne respectée et l’équilibre entre la vigne et son écosystème étudié. Pour Philippe, ce qui détermine de façon cruciale la qualité du vin, c’est le travail des sols et de la vigne

Le domaine suit les principes de la Biodynamie depuis 1992. L’équilibre naturel des sols et de la vigne sont ici au cœur des préoccupations. Des griffages du sol réguliers et un enherbement favorisent un développement du système racinaire en profondeur.

Par principe, le domaine ne souscrit pas à la certification bio car Philippe considère que « c’est aux conventionnels d’être transparents sur leurs pratiques » et non à lui de prouver qu’il travaille sans chimie. Il n’a jamais voulu payer pour être libre de travailler le vivant.

Les vinifications sont faite avec un minimum d’interventions, en levures indigènes, douceur et patience guident chacun des gestes ou des décisions du vigneron. Comme le dit le vigneron, pour travailler sans soufre, il faut avoir confiance en ses raisins et en son jus. Les vins sont entonnés par gravité. De très longs élevages sur lies (72 mois pour certaines cuvées !) et en fûts, sans soutirage, affinent précieusement les vins et révèlent toute la grandeur des terroirs du Domaine. Une inexistante ou très faible quantité de soufre est utilisé dans chacun des vins, qui ne sont ni filtrés ni collés.

Philosophe, il précise que « ce n’est pas forcément l’année où le raisin est le plus beau que cela sera la plus grande année. Parfois les millésimes qui ont été les plus compliqués à amener à la récolte donnent des résultats fabuleux quand on les goûte dix ans après. C’est à coup d’expériences que l’on comprend mieux la vigne, avec une transmission de génération en génération, à condition qu’une génération ne bouleverse pas le travail des autres ».

Le résultat est prodigieux et donne naissance à des vins qui transportent vers des contrées de saveurs rarement explorées par les vins du Mâconnais.

Alors n’hésitez pas, découvrez ces superbes cuvées de Macon-Chaintré, Viré-Clessé ou Pouilly-Fuissé.

 

Les vins de Philippe Valette