Stéphane Rocher
Domaine de la Ferme de Mont Benault

  • Appellations : AOP Anjou
  • Situation géographique : Faye d'Anjou
  • Superficie : 6.5 Ha
  • Cépages : Chenin
  • Vendanges : Manuelles
  • Ajouter ce vigneron à mes favoris
  • Partager ce vigneron
Vallée de la Loire

On lui doit la campagne « 5 fruits et légumes par jour » mais l’amour du vin et de la vigne poussera cet ancien marketeur à s’installer en Anjou, sa région natale, et à y faire du vin.

Après 5 années parisiennes dans la communication, Stéphane Rocher décide donc en 2008 de suivre une formation en viticulture avec un objectif en tête : retrouver l’air de la campagne et se rapprocher de ses racines viticoles, étant issu d’une famille de vignerons.

En 2010, il déniche une grande ferme à Faye d’Anjou, au cœur des coteaux du Layon, semi abandonnée mais avec un chai, une maison d’habitation et des coteaux en friche… de quoi se retrousser les manches ! C’est en 2011 qu’il se lance réellement, il débute dans la Ferme de Mont Benault avec 2 hectares en conservant un job de caviste à mi-temps. Puis rapidement il s’installe seul aux commandes en reprenant quelques hectares de vignes pour commencer une réelle production, essentiellement sur des terroirs de schistes, avec le choix évident d’une viticulture biologique et d’une limitation des intrants en cave, avec peu ou pas de soufre parce que selon Stéphane, « ça ne sert à rien ».

Dès 2012, il commence à replanter le coteau de schistes pourpres, schistes gréseux et phtanites avec du chenin, du grolleau noir, du grolleau gris. Aujourd’hui Stéphane cultive 6,5 hectares de vignes dont 2,5 ha de jeunes vignes qui commencent à produire petit à petit. Il fait partie du collectif de jeunes vignerons naturels d’Anjou nommé « En Joue Connection », dans lequel les amateurs reconnaîtront beaucoup d’étoiles montantes…

Les vendanges sont intégralement réalisées à la main, avec un travail très important avant la récolte qui consiste à repasser dans toutes les vignes pour bien enlever les feuilles qui touchent aux grappes et bien séparer les grappes si besoin. La récolte est ensuite beaucoup plus simple, plus précise, plus rapide. Tout est ramassé en caissettes.

Stéphane Rocher s’amuse à composer des vins naturels de Loire qu’il veut à la fois accessibles à un public large, atypiques, aromatiques et droits ; des vins plaisants aux amateurs mais également simples pour les novices, un vrai défi.. réussi !!

Les vins de Stéphane Rocher