Pinot noir

Le Pinot Noir, un cépage rouge mythique.

Le Pinot Noir est un cépage dont on retrouve les premières mentions dans les écrits au XIVème siècle, sous le nom de Pinot Noir ou Plant Fin. Sa naissance remonte elle à bien avant, car le Pinot Noir pourrait provenir de vignes sauvages sélectionnées et cultivées par les Allobroges dans une région allant du Dauphiné au Lac Léman. Découvert ensuite par les Romains, ceux-ci l’ont aidé à se répandre dans toute l’Europe sous le nom d’Allobrogica, ou « vin des Allobroges ». Il fût plus tard cultivé au sein des monastères de la région de Cluny, qui contribuèrent à la plantation et à la sélection des vignobles de Bourgogne et de Champagne.

On le retrouve aujourd’hui dans de nombreux vignobles de France : la Bourgogne, la Champagne et l’Alsace, mais également la vallée de la Loire (Cheverny, Sancerre,…) ainsi que dans le Jura. A l’étranger, on le retrouve en Allemagne, en Italie et en Espagne, et au-delà de l’Europe en Nouvelle Zélande, en Afrique du Sud, aux Etats-Unis et en Australie.

Le Pinot Noir, un cépage exigeant qui affectionne les climats septentrionaux.

Cépage exigeant, le Pinot Noir  affectionne le climat continental et les sols argilo-calcaires. Il s’épanouit ainsi en Bourgogne où il donne naissance à quelques uns des plus grands vins de France, grâce à la coïncidence entre son cycle végétatif tardif et long et le climat local qui permet une maturation lente et progressive des raisins, source de richesse aromatique et d’affinement des tanins.

Les grains produisent un jus incolore, ce qui explique qu’il puisse être également vinifié en blanc, par exemple pour produire un Champagne « Blanc de Noirs » ou un Crémant de Bourgogne .

Le Pinot Noir produira en fonction de son terroir des vins aux caractéristiques bien différentes, denses et charnus ou, au contraire, élégants et fins. Vous retrouverez cependant quelques caractéristiques communes : une robe rubis  qui deviendra plus pâle avec l’âge, tirant vers le rouge brique ; un nez  marqué par les fruits rouges et les épices qui évolueront avec le temps vers des notes de cerise kirschées, animales (cuir) et de sous-bois (champignons).

On ne peut que souhaiter que le changement climatique ne perturbe pas trop rapidement les fameux climats Bourguignons, afin que nous puissions continuer à profiter de ces trésors. La relève ne se fait pour autant pas attendre, puisque l’on trouve d’ores et déjà de grands Pinot Noir dans la vallée de la Loire – et qui sait bientôt en Bretagne…

Bonne découverte de notre sélection de Pinots Noir bio et naturels !!

show blocks helper

Types de culture +

Couleurs +

Budgets +

Goûts -

Vignobles -

Occasions -

Accords mets & vins -

Appellations -